Gravures

Gravures

Suite à une commande des moines de l’abbaye d’HAUTECOMBE Michel Timoleonthos s’essaiera, avec une réussite totale, à la gravure sur bois pour illustrer le missel édité par l’abbaye.

Un logement de surface réduite à Paris l’empêchera de peindre ce pour lequel il était peut-être le plus doué : la fresque murale.

Aussi tout en peignant des toiles de dimensions réduites il gravera pendant plusieurs années sur bois, sur lino et sur ivoirine, parallèlement à ses illustrations de livres. Le manque de moyens financiers l’amènera à exécuter de nombreux collages et séries de dessins et aquarelles: les arbres, les oiseaux, les échecs, la danse, le billard et quelques paysages.