Art profane

Au printemps 1961, Michel Timoleonthos séjourne en Corse. La mer, la plage, le soleil lui inspirent une série de toiles à thème profane. Son trait va s’allonger, s’affiner ce qui augmentera l’élégance de son dessin. Il gardera le principe des aplats de couleur et jouera de plus en plus avec celles-ci, pas d’ombres, pas de reliefs, le trait et la couleur resteront la base de son art.